Entre juillet et novembre 2017, des techniciens du Groupe d’ingénierie du terrain (GIT) de l’Université d’Oviedo ont installé dans la municipalité de La Union (Murcie, Espagne) une série d’équipements destinés à l’analyse et au contrôle des phénomènes d’instabilité dans deux radeaux. de la boue et ses relations possibles avec la sismologie et la climatologie de l’environnement. Plus précisément, ils ont installé:

  • 3 extensomètres à fil et 4 capteurs de contact, chargés de mesurer l’ouverture éventuelle de fissures et la chute de porte-à-faux dans les pentes ainsi surveillées.
  • 2 inclinomètres biaxiaux, destinés à enregistrer le glissement possible en rotation.
  • 2 piézomètres et 18 capteurs d’humidité, afin d’analyser l’infiltration des eaux de pluie dans le sol.
  • 1 station météo
  • 1 station sismique

Certains de ces équipements sont connectés à des centrales vous permettant de consulter et de télécharger des données à distance, sans avoir à vous déplacer dans la zone d’étude. Cependant, dans d’autres cas, cela n’est pas possible en raison de l’absence de couverture mobile dans la zone où ils se trouvent.

En conséquence, en septembre 2018, des techniciens du GIT, ainsi que du personnel d’Intet, S.L., ont déménagé à La Unión pour réparer les erreurs et télécharger les données dans les installations susmentionnées.