En septembre 2017, deux forages ont été réalisés au couronnement du bassin de boues El Descargador, lequel est situé à la périphérie de la ville de La Unión. C’est un grand radeau situé à côté d’un canal de ruissellement et catalogué par l’Institut Géologique Minier d’Espagne (IGME) comme catégorie B (Dépôts de boues dont la casse ou le mauvais fonctionnement peut causer des dommages importants aux éléments à risquer ou affecter un certain nombre de maisons, ITC 08.02.01).

Le radeau est soutenu sur une pente et selon les estimations de l’IGME, le volume de boues et de boues accumulées est de 370.000 m³. Étant donné que la zone d’étude est située dans une région sismiquement active, l’une des préoccupations à l’égard de ce type de dépôts est de connaître l’état actuel des boues à l’époque, puisque dans le cas d’avoir solidifié sa réponse à un certain mouvement sismique serait plus favorable que d’être à l’état liquide.

Dans le but principal d’éclaircir cette question, deux sondages ont été réalisés depuis le couronnement du radier jusqu’au substrat naturel, trouvant que les matériaux présents dans le noyau de celui-ci correspondent à des argiles sableuses de consistance très molle.

Pendant le forage des sondes, des échantillons non perturbés ont été prélevés pour leur analyses en laboratoire et des tests de pénétration standard SPT ont été effectués.

Finalement, ces sondes ont été équipées d’un tuyau en PVC fendu pour l’instrumentation ultérieure avec des piézomètres et des capteurs d’humidité par le groupe d’ingénierie du terrain de l’Université d’Oviedo. Ces travaux sont encadrés au sein du GT1 « Mesures topographiques et géotechniques ».